Abonnement

Jusqu’au 31 décembre 2021

Les règles du savoir-vivre dans la société moderne

Réserver en ligne

En savoir plus

Les règles du savoir-vivre dans la société moderne
De Jean-Luc Lagarce
Mise en scène Marcial Di Fonzo Bo

Avec Catherine Hiegel

Naître, ce n’est pas compliqué. Mourir, c’est très facile. Vivre, entre ces deux événements, ce n’est pas nécessairement impossible. Il n’est question que de suivre les règles et d’appliquer les principes pour s’en accommoder, il suffit de savoir qu’en toutes circonstances, il existe une solution, un moyen de réagir et de se comporter, une explication aux problèmes, car la vie n’est qu’une longue suite d’infimes problèmes, qui, chacun, appellent et doivent connaître une réponse.

Il s’agit de connaître et d’apprendre, dès l’instant déjà si mondain de sa naissance, à tenir son rang et respecter les codes qui régissent l’existence.

Il s’agit enfin de contrôler ses peines, de pleurer en quantité nécessaire et relative, de juger de l’importance de son chagrin et toujours, dans les instants les plus difficiles de la vie, d’évaluer la juste part qu’on leur accorde.

Ce qu'en dit «La Terrasse».
Un monologue d’une drôlerie corrosive

Ce qu'en dit «Télérama Sortir TTT».
Le résultat sur scène est étincelant. D’autant plus qu’une légende théâtrale s’empare du texte : Catherine Hiegel, dont la maturité, la finesse, la souplesse de jeu transforment en brûlot féministe et contemporain ce bréviaire d’un autre âge. L’actrice est au sommet de son art. À ce niveau-là d’excellence, elle peut tout, et nous, on se régale.

Ce qu'en dit «Le Figaro».
Un bijou corrosif

Ce qu'en dit «Le Monde».
Catherine Hiegel est géniale !

Ce qu'en dit «Fabienne Pascaud, Télérama TT».
Tantôt féroce, tantôt amère ou démunie, parfois burlesque – avec un sens de la rupture comique à la Jacqueline Maillan-, elle est époustouflante de savoir-faire et de sensibilité mêlés, triomphante et blessée.

Ce qu'en dit «France info».
Mordante et impériale… Un beau et inattendu moment de théâtre

Ce qu'en dit «L’Humanité».
Catherine Hiegel est magistrale. C’est brillant, jouissif, joyeux et enivrant

Ce qu'en dit «L’Obs».
Une interprétation fascinante de Catherine Hiegel

Ce qu'en dit «Elle».
Toujours sur le fil entre cruauté et fantaisie, premier et deuxième degré, subtilité et coup de poing, elle est immense.

Représentations
Jusqu’au 31 décembre 2021
Du mardi au samedi 19h ou 21h (en alternance)

Location
Location en ligne : cliquez ici
Par téléphone au 01 42 08 00 32.

Jusqu’au 31 décembre 2021

Des Fleurs pour Algernon

Réserver en ligne

En savoir plus

Des Fleurs pour Algernon
Mise en scène Anne Kessler, Sociétaire de la Comédie-Française
De Daniel Keyes

Avec Grégory Gadebois

Décors Guy Zilberstein
Lumières Arnaud Jung
Son Michel Winogradoff

Algernon est une souris de laboratoire. Deux chercheurs veulent accroître son intelligence et lui font subir une opération du cerveau. Encouragés par les progrès extraordinaires d’Algernon, ils tentent l’expérience sur un homme, Charlie Gordon. Charlie est simple, son QI ne dépasse pas 68. Mais il a envie d’apprendre, surtout grâce à Miss Kinian, son professeur dont il est secrètement amoureux. L’opération réussit. Commence alors le combat pacifique entre Algernon et Charlie sur fond de découverte du savoir, de l’intelligence, de la connaissance, de l’amour. Jusqu’à ce que…

Logo Solivagus

Ce qu'en dit «Figaroscope».
On est happé, subjugué, bouleversé

Ce qu'en dit «Le Figaro».
C’est grave, triste, magnifique et l’interprète est profondément bouleversant

Ce qu'en dit «Télérama».
Grégory Gadebois, sensible, émouvant, prodigieux

Ce qu'en dit «Nouvel Observateur».
Grégory Gadebois : le nouveau Raimu

Ce qu'en dit «Paris Match».
Courez voir Algernon ! Terriblement humain… et très drôle

Représentations
Jusqu’au 31 décembre 2021
du mardi au samedi 19h ou 21h (en alternance)

Location
Location en ligne : cliquez ici
Par téléphone au 01 42 08 00 32.

Du 4 janvier au 26 février 2022

Stallone

Réserver en ligne

En savoir plus

Stallone
Par Fabien Gorgeart, Clotilde Hesme et Pascal Sangla
D'après Stallone d'Emmanuèle Bernheim, © Editions Gallimard

Avec Clotilde Hesme et Pascal Sangla

Mise en scène Fabien Gorgeart
Création sonore et musique live Pascal Sangla
Création lumière Thomas Veyssière
Assistante à la mise en scène Aurélie Barrin

Rocky Balboa, mentor imaginaire d’une jeune étudiante en médecine. Emmanuèle Bernheim l’avait imaginé dans une de ses nouvelles que portent Clotilde Hesme et Fabien Gorgeart à la scène. Accompagnée par son complice musicien et comédien Pascal Sangla, l’actrice boxe les mots de l’écrivaine passionnée par la figure de Sylvester Stallone.
Lise, 25 ans, est une secrétaire médicale à l’existence paisible. Tout bascule après une séance de cinéma : le film Rocky 3 lui fait l’effet d’une véritable épiphanie. Suivant l’exemple de l’ancien champion de boxe qui rempile pour un dernier tour de ring, Lise se lance à corps perdu dans la reprise de ses études de médecine. Avec Stallone, Clotilde Hesme et Fabien Gorgeart s’emparent de la nouvelle d’Emmanuèle Bernheim – publiée dans Le Monde en 2001- heureux d’amener la figure bodybuildée au plateau et de glisser ainsi ensemble du cinéma vers le théâtre.
Entre poétique du combat, éloge de la persévérance et nostalgie assumée de la contre-culture pop des années 1980, Stallone pose avec humour la question de l’influence d’une œuvre dans la construction de nos destins. Avec la complicité de Pascal Sangla, Clotilde Hesme nous conte l’existence de Lise, animée par cette irrépressible pulsion de vie dégagée par la B.O. du film, le tube « Eye of the Tiger ».

Ce qu'en dit «Libération».
Stallone, estomaquante Clotilde Hesme

Ce qu'en dit «Le Monde».
Clotilde Hesme fait danser les mots d’Emmanuèle Bernheim comme elle fait danser le corps du boxeur Rocky Balboa, avec une classe et un humour qui n’appartiennent qu’à elle, dans cette partition où, sans doute, elle livre aussi en filigrane quelque chose d’elle

Représentations
Du 4 janvier au 26 février 2022
Du mardi au samedi 19h ou 21h (en alternance)

Location
Location en ligne : cliquez ici
Par téléphone au 01 42 08 00 32.

Du 11 janvier au 9 avril 2022

Marilyn, ma grand-mère et moi

Réserver en ligne

En savoir plus

Marilyn, ma grand-mère et moi
Mise en scène et scénographie Valérie Lesort
Texte Céline Milliat Baumgartner

Avec Céline Milliat Baumgartner et Manuel Peskine
Musique Manuel Peskine
Lumières Jérémie Papin
Costumes Julia Allègre
Chorégraphie Yohann Têté
Avec Milliat Baumgartner et Manuel Peskine

Marilyn, ma Grand-mère et moi, sous des airs de cabaret, met en scène une actrice, accompagnée d’un pianiste, qui sous prétexte de rendre hommage à Marilyn Monroe, entremêle le destin de la star et celui de sa Grand-mère, née la même année qu’elle.Dans un voyage entre Hollywood et Colmar, elle évoque le corps de la femme, de l’actrice, la maternité désirée ou non, la jeunesse qui s’éternise, et celle qui s’en va. En convoquant ces mythes, elle interroge la féminité d’aujourd’hui, et la place à prendre, quand on est une femme dans le monde.

Production déléguées Le Préau-Centre Dramatique National de Normandie-Vire (pour la création), Le Bateau Feu – Scène nationale Dunkerque (pour la tournée)
Coproduction Le Vivat-Scène conventionnée d’Armentières, le Théâtre de la Manufacture-Centre Dramatique National Nancy/Lorraine

Ce qu'en dit «Le Canard enchainé».
Très beau, très touchant… Tout est magique : le texte, l’actrice, la mise en scène signée Valérie Lesort, au plus sensible

Représentations
Du 11 janvier au 9 avril 2022
Du mardi au samedi 19h ou 21h (en alternance)

Location
Location en ligne : cliquez ici
Par téléphone au 01 42 08 00 32.

Saison 2021-2022

Réserver en ligne

En savoir plus

Saison 2021-2022


Location
Location en ligne : cliquez ici
Par téléphone au 01 42 08 00 32.

Carte cadeau

Réserver en ligne

En savoir plus

Offrez une Carte cadeau
Offrez une carte cadeau et soutenez la création artistique au Théâtre de la Porte Saint-Martin et au Petit Saint-Martin


Plusieurs montants au choix à partir de 15 euros. Utilisable par votre bénéficiaire en une ou plusieurs fois. Possibilité de réserver plusieurs places en même temps pour un même spectacle ou plusieurs (valable uniquement sur les productions du Théâtre). Validité : Utilisable 2 an à partir de la date d’achat Le bénéficiaire pourra réserver ses places directement sur notre site internet grâce au numéro de la carte.

Location
Location en ligne : cliquez ici
Par téléphone au 01 42 08 00 32.

Théâtre du Petit Saint-Martin
17 rue René Boulanger
75010 Paris. Métro Strasbourg-St-Denis.
Tél. 01 42 08 00 32
Réservation en ligne | Comment venir ?