Actuellement

Girls and Boys

Réserver en ligne

En savoir plus

Girls and Boys
De Dennis Kelly
Mise en scène Mélanie Leray
Avec Constance Dollé


Scénographie Vlad Turco
Lumières François Menou
Traduction : Philippe Le Moine © L’Arche Éditeur
Production Théâtre du Petit Saint-Martin
En partenariat avec la Compagnie 2052

Première création en France de la pièce du dramaturge britannique Dennis Kelly.

La pièce. Une rencontre impromptue dans un aéroport se transforme en relation intense et passionnée. Le couple s'installe, achète une maison, fait deux enfants. Parallèlement, chacun s'investit dans sa carrière. Une famille ordinaire, en somme. Pourtant, avec ce monologue inattendu, complexe, drôle et brutal, Dennis Kelly continue de percer les apparences pour explorer l'âme humaine et appuyer là où ça fait mal, sans cynisme, mais sans concession.

Pour une expérience immersive, 5 spectateurs seront conviés tous les soirs à s’installer sur le plateau pour une écoute privilégiée. Aucune intervention ne leur sera demandée.
Si vous êtes intéressé, vous pouvez envoyer un mail à fa@theatre-portestmartin.fr en indiquant le jour de votre venue.

Soutiens : La Cité du Mot, Centre Culturel de Rencontre, Prieuré de la Charité, Théâtre L’Aire Libre, Saint-Jacques de la Lande.
Cette série de représentations bénéficie du soutien financier de Spectacle vivant en Bretagne.
La pièce Girls & Boys de Dennis Kelly (traduction de Philippe Le Moine) est publiée et représentée par L’Arche, éditeur et agence théâtrale. www.arche-editeur.com.
Girls and Boys a été présenté pour la première fois lors de la 6e édition du Festival Fragment(s), festival fondé et co-organisé par la Loge et Mains d’œuvre.
En partenariat avec Le Figaro, Les Inrockuptibles, Radio Nova, Transfuge, La terrasse.

Ce qu'en dit «La terrasse».
Girls and Boys saisit à la manière d’un thriller

Ce qu'en dit «Le Parisien».
Epatante [….] Sublime

Ce qu'en dit «Télérama».
Saisissante

Ce qu'en dit «Le Figaro».
Une comédienne fine, nuancée, profonde

Ce qu'en dit «Vincent Josse, Le Masque et la Plume».
Un bel évènement théâtral de début d’année

Ce qu'en dit «La Terrasse».
Mise en scène par Mélanie Leray, Constance Dollé porte avec force et précision la dernière pièce du Britannique Dennis Kelly.

Représentations
Actuellement
Du 15 janvier au 2 février
du mardi au samedi 21h.
A partir du 5 février
en alternance avec La vedette du quartier du mardi au samedi 19h ou 21h

Location
Location en ligne : cliquez ici
Par téléphone au 01 42 08 00 32.

Actuellement

La vedette du quartier

Réserver en ligne

En savoir plus

La vedette du quartier
De Riton Liebman
Avec Riton Liebman


Collaboration à la mise en scène : Jean-Michel Van den Eeyden
Assistants à la mise en scène : Yannick Duret et Aurélie Alessandroni
Lumières : Xavier Lauwers
Scénographie : Olivier Wiame
Création sonore : Vincent Cahay
Collaboration vidéo : Simon Delecosse
Coproduction : L’Ancre – Théâtre Royal (Charleroi), Théâtre de Poche (Bruxelles)
En partenariat avec Le Figaro, Les Inrockuptibles, Radio Nova, Transfuge, La Terrasse.

Dans ce premier épisode d’une trilogie auto-fictionnelle, Riton nous parle de ses premiers pas, à treize ans, dans le monde sans pitié du cinéma. Un épisode de sa vie qui lui laisse des traces et qu'il traite avec une autodérision aussi singulière que bruxelloise.
La pièce. Après le succès de Liebman Renégat au Festival d’Avignon 2016, Riton nous raconte ses débuts triomphants au cinéma puis la jungle du «showbiz» avec toujours autant d’humour belge et d’autodérision !
1977, Riton a 13 ans. Au désespoir de sa mère, il est choisi pour tourner dans Préparez vos mouchoirs de Bertrand Blier avec Patrick Dewaere et Gérard Depardieu. La scène où il finit dans le lit de Carole Laure fera de lui la vedette du quartier. Fort de cette nouvelle notoriété, il quitte alors l’école à 16 ans et tente sa chance pour devenir acteur à Paris. Entre sorties et castings, c’est le Paris des années 80 qu’il découvre aux côtés des stars de l’époque. Mais le rêve initial a du mal à atteindre la réalité.
Avec La Vedette du quartier, Riton nous offre autant l’histoire d’un mec qui se prend les pieds dans les portes du paradis, que celle d’un enfant perdu dans un monde de grands.

Ce qu'en dit «Le Figaro».
Un spectacle drôle et émouvant. Liebman repasse le film de sa vie avec un humour ravageur.

Représentations
Actuellement
À partir du 29 janvier 2019
En alternance une semaine sur deux :
Du mardi au samedi 21h.
Ou du mardi au samedi 19h

Location
Location en ligne : cliquez ici
Par téléphone au 01 42 08 00 32.

Jusqu’au 31 mars

La loi des prodiges

Réserver en ligne

En savoir plus

La loi des prodiges
La loi des prodiges (ou la réforme Goutard)
Écriture et interprétation François de Brauer
Collaboration artistique Louis Arene et Joséphine Serre


Lumières François Menou. Costumes Christelle André. Production La Compagnie des Petites Heures
En coréalisation avec le Théâtre de la Tempête.

La pièce. Un petit étudiant en histoire, devenu député, se lance dans une étrange croisade : l’extinction pure et simple de l’art et des artistes… Mais au-delà de la réforme qui porte son nom - Goutard - qu’en est-il de l’homme ? Qu’est-ce qui a pu le pousser à rêver un monde sans artiste ? Face à lui un plasticien vain et prétentieux, tout aussi radical : Régis Duflou et en filigrane, la question du destin de l’art dans notre société. Pour corser le débat, interviennent experts et autres témoins qui ont façonné ou croisé le destin du dénommé Rémi Goutard. C’est ainsi que l’on suit, de l’appartement familial au musée, du plateau de télévision à la manifestation de rue, jusqu’au bureau aseptisé d’une invraisemblable tour gouvernementale, le parcours chaotique de ce réformateur heureusement méconnu. Un homme, seul en scène avec une chaise, anime ce monde et joue les épisodes-clés de la vie intime et politique de notre pathétique mais dangereux héros. Voilà qui donne idée du tourbillon irrésistible dans lequel nous entraîne François de Brauer !

Ce qu'en dit «Le Figaro».
Un spectacle jubilatoire

Ce qu'en dit «Les Echos».
Loufoque et déjanté

Ce qu'en dit «L’humanité».
Épatant

Ce qu'en dit «La Terrasse».
Une époustouflante et hilarante performance […] Une remarquable réussite

Ce qu'en dit «La Terrasse».
Prodigieux !

Ce qu'en dit «Le Figaroscope».
Le propos, le style, l’interprétation, tout ici subjugue

Ce qu'en dit «Transfuge».
François de Brauer, un virtuose de la comédie

Ce qu'en dit «L’officiel des spectacles».
Prodigieux

Ce qu'en dit «France Inter».
Fabuleux, extraordinaire !

Représentations
Jusqu’au 31 mars
Du 2 février au 31 mars, samedi 16h, dimanche 18h, lundi 20h.

Location
Location en ligne : cliquez ici
Par téléphone au 01 42 08 00 32.

A partir du 11 avril 2019

Emportée par mon élan

Réserver en ligne

En savoir plus

Emportée par mon élan
Ecrit, mis en scène et joué par Florence Muller


Mise en scène Julie- Anne Roth
Collaboration artistique Christian Hecq de la Comédie-Française
Scénographie et lumières Camille Duchemin
Son Rémi Parguel
Chorégraphie Caroline Roëlands

Aujourd’hui c’est jour de fête,  Geneviève marie son grand fils. De la photo de famille au banquet, en passant par l’église et la pièce montée, Geneviève nous entraine dans une folle journée dont les évènements vont bouleverser le cours de sa vie. Elle va, dans le plus grand désordre, enguirlander sa famille, bavarder avec Ken et Barbie, tenter un ballet végétal, et regonfler le moral de ses organes.

Après La beauté, recherche et développements  en collaboration avec Eric Verdin (Petit St Martin 2014/2015 et Théâtre du Rond-Point) Florence Muller, seule en scène,  poursuit l’exploration de son univers burlesque et poétique en créant le personnage de Geneviève qui nous invite au mariage de la bêtise et du magnifique.

Location
Location en ligne : cliquez ici
Par téléphone au 01 42 08 00 32.

Théâtre du Petit Saint-Martin
17 rue René Boulanger
75010 Paris. Métro Strasbourg-St-Denis.
Tél. 01 42 08 00 32
Réservation en ligne | Comment venir ?